logo La Passion du Billard
22/11/2017
show room billard Valenciennes, livraison France et Belgique

regles de billard

La Passion du Billard

De Père en Fils Depuis 1975

Position des billes billard 8 pool

REGLE DU BILLARD 8 POOL (POOL ANGLAIS)

Art. 1. LE JEU
Le jeu doit être connu sous le nom de «BILLARD ANGLAIS 8 POOL». Les joueurs et les équipes joueront le BILLARD ANGLAIS 8 POOL avec le véritable esprit du jeu et devront adopter une attitude sportive. Il doit être clairement entendu que l’arbitre est seul juge d’un bon ou mauvais déroulement du jeu et qu’en aucun cas ses décisions ne pourront être contestées.

Art. 2. CONDITIONS REQUISES DE JEU
Le jeu se déroulera sur un Billard rectangulaire à 6 poches avec un nombre de 14 billes de couleur, une bille noire numéro 8 et une bille blanche. Les 14 billes de couleur sont séparées en 2 groupes : un groupe de 7 billes rouges, un groupe de 7 billes jaunes.

Art. 3. BUT DU JEU
La partie sera gagnée par le joueur ou l’équipe qui, après avoir empoché les 7 billes de sa couleur, empochera alors légalement et sur un tir distinct, la bille noire numéro 8, de manière directe ou non dans l’une des 6 poches.

Art. 4. DÉPART DU JEU (ou Recommencement)
-a. Les billes seront rassemblées dans un triangle et disposées de façon telle que la noire sera placée sur l’intersection des 2 diagonales entre les poches du bas et celles du milieu (côté opposé à celui du «D»).
-b. Le joueur qui débutera la partie sera déterminé par le tirage à la bande :
Deux billes placées à hauteur de la ligne du « D «, tir simultané des deux joueurs vers la bande du haut pour revenir au plus près de la première bande du bas (vers soi). Si la trajectoire d’une bille est déviée par une poche, le tirage est à refaire. Le gagnant du tirage pourra ouvrir la partie ou bien imposer à son adversaire de le faire. A la partie suivante, le sportif n’ayant pas cassé cassera à son tour.
Dans le cadre d’une compétition par équipes, suivre s’il y a lieu l’ordre indiqué par la feuille de match.
-c. Le joueur ouvrant le jeu ou «cassant» pourra placer la bille blanche où bon lui semble à l’intérieur du «D» tracé sur le tapis (le centre de la blanche ne devra pas dépasser le tracé du D).
-d. Le joueur ouvrant le jeu devra empocher une bille ou faire en sorte qu’au minimum deux billes autres que la blanche aillent toucher une ou plusieurs bandes. S’il échoue (casse non valable), le triangle devra être reformé et son adversaire prendra la main en bénéficiant d’un tir libre.
- e. CHOIX DE LA COULEUR :
Le joueur ayant effectué la casse choisit sa couleur si il a rentré une ou plusieurs bille(s) sauf lorsqu’une faute est commise lors de la casse, dans ce cas le joueur passe la main à son adversaire qui bénéficie d’un tir libre.
Le joueur ayant effectué la casse mais n’ayant rentré aucune bille passe la main à son adversaire. Pour déterminer sa couleur celui-ci doit rentrer une bille lors d’un tir valable. Si le joueur rentre plusieurs billes de couleurs différentes, lors d’un tir valable, il annonce la couleur de son choix. Il est possible de s’aider d’une bille de couleur pour empocher l’autre couleur (ex: blanche sur jaune, qui choque et empoche rouge = la couleur attribuée est rouge). Si une faute est commise lors du tir, aucune couleur n’est attribuée et le joueur passe la main à son adversaire qui bénéficie d’un tir libre.
Suite à une faute, ce n’est pas sur le tir libre que sera déterminée la couleur mais sur la visite qui suit.
-f. Dans tous les cas, la couleur attribuée à un joueur restera la sienne jusqu’à la fin de la partie.
-g. Si un joueur empoche la bille noire numéro 8 en cassant, même s’il bénéficie d’un tir libre suite à une faute de l’adversaire, la partie sera rejouée immédiatement par le même joueur. Aucune pénalité ne sera infligée même si une faute est commise lors du tir.
-h. Si un joueur empoche légalement une ou plusieurs billes, il pourra continuer à jouer jusqu’à ce que lors d’un tir :
- Il n’empoche pas une bille de son groupe.
- Il commette une faute.
i) La combinaison d’un tir n’est valable que si la bille blanche jouée touche en premier une des billes appartenant au groupe de couleur du joueur (sauf cas 6b).
j) A tout moment un joueur a le droit d’empocher une ou plusieurs billes du groupe de son adversaire si les deux conditions suivantes sont remplies lors d’un même tir :
- La bille blanche touche d’abord une bille de son propre groupe.
- Une ou plusieurs billes de son groupe sont empochées.

Art. 5. FAUTES
Aucune bille n’est empochée et n’a touché une bande après contact avec la bille blanche, y compris lors d’un tir libre (voir ci-après «règle de la bande après contact»).
-a. Empocher la bille blanche.
-b. Toucher, à l’aide de la bille blanche, une bille du groupe adverse avant de toucher une des billes de son groupe de couleur (sauf cas 6b).
-c. Jouer la blanche qui ne touche aucune bille.
-d. Faire sauter la bille blanche par dessus une bille ou la partie d’une bille avant que la bille blanche n’ait touché une bille.
-e. Toucher la bille noire numéro 8 avec la blanche lors du premier contact alors que le joueur n’a pas encore empoché toutes les billes de son groupe (sauf cas 6b).
-f. Empocher une bille du groupe adverse (sauf cas 6b et 4j)
-g. Faire sortir une bille de la surface de jeu :
1. Si la bille noire numéro 8 ou une bille de couleur sort de la surface de jeu, celle-ci doit être replacée sur l’emplacement initial de la bille noire (voir 4a) ou au plus près sans toucher une autre bille sur l’axe reliant ce point au centre du «D».
2. Si la bille blanche sort de la surface du jeu, celle-ci doit être replacée à l’intérieur des limites du «D» tracé sur le tapis (voir 4c).
3. Sont dites hors jeu toutes les billes reposant ailleurs que sur l’ardoise recouverte du tapis (une bille peut rouler sur la bande).
-h. Toucher une bille avec un vêtement ou une partie du corps.
-i. Ne pas avoir, pour le joueur, au minimum un pied en contact avec le sol.
-j. Jouer ou toucher avec la queue une autre bille que la blanche.
-k. Jouer quand ce n’est pas son tour.
-l. Jouer avant que toutes les billes ne soient arrêtées.
-m. Jouer avant qu’une ou plusieurs billes n’aient été repositionnées.
-n. Jouer la bille blanche avec une partie de la queue autre que son procédé.
-o. Frapper la bille blanche plus d’une fois avec la queue de billard.
-p. Ne pas annoncer clairement la couleur que l’on choisit (voir 4e, 4d et 4f).
-q. Faire une faute à la casse (voir 4e).
-r. Poussette (voir 8a).
-s. Faire bouger une bille de couleur ou la bille noire numéro 8 lorsque celle-ci est collée à la blanche.

Art. 6. PÉNALITÉS SUIVANT TOUTES FAUTES
-a. Après toute faute décrite dans le paragraphe 5, le joueur suivant peut jouer la bille blanche d’où elle repose ou la repositionner dans le «D» (voir 8 b) et appliquer le point 6b. Replacer la bille blanche dans le «D» ne constitue pas un tir ou une visite. -b. Après une faute en cours de partie ou à la casse (voir4e), le joueur suivant bénéficie d’un «tir libre» durant lequel
il pourra, en jouant la bille blanche :
- Toucher ou empocher une ou plusieurs billes jaunes ou rouges.
- Toucher la bille noire numéro 8.
- Empocher la bille noire numéro 8 s’il a empoché auparavant toutes les billes de son groupe.
-c. Après avoir joué le «tir libre», et s’il n’a pas commis de faute (voir 6a et 6b), le joueur dispose alors d’une visite.

Art.7. PERTE DE LA PARTIE
-a. Un joueur perd la partie s’il empoche la bille noire numéro 8 avant d’avoir empoché toutes les billes de son groupe (sauf cas 4g).
-b. Un joueur perd la partie s’il empoche la bille blanche et/ou sa dernière bille de couleur et la bille noire, lors du même tir.
-c. Un joueur perd la partie s’il tente clairement de ne pas toucher avec la bille blanche une bille de son groupe (sauf cas 6b).
-d. Un joueur perd la partie s’il commet une faute en empochant la bille noire.
-e. Un joueur perd la partie s’il touche volontairement une ou plusieurs billes en mouvement.
-f. Un joueur perd la partie s’il dévisse ou range sa queue volontairement avant la fin de la partie (considéré comme abandon).

Art. 8. GÉNÉRALITÉS
-a. POUSSETTE : on parle de «Poussette» lorsque le procédé de la queue de billard reste en contact avec la bille blanche alors que celle-ci a commencé son mouvement (suivi de bille ou double contact).
-b. BILLE BLANCHE EN MAIN : Suite à une faute, le joueur bénéficiant d’un tir libre, après accord de l’adversaire et /ou de l’arbitre pourra prendre la bille blanche en main et la posera où bon lui semble dans le «D» pour jouer dans la direction qui lui semblera la meilleure (voir 4c.). Le joueur peut, au besoin, affiner le placement de la blanche dans le D, en la reprenant à la main.
-c. JOUEUR EN CONTROLE : un joueur est en contrôle de la table à partir du moment où une partie de son corps, des vêtements ou sa queue entre en contact avec le billard avant son tir et les tirs suivants et le reste jusqu’à ce que son adversaire touche à son tour le meuble avant de jouer. Le joueur en contrôle est alors responsable de tout ce qui se passe sur la surface de jeu et toute bille tombant dans une poche (même la bille noire numéro 8) pendant cette période lui donnera le bénéfice du point ou lui coûtera une pénalité selon la couleur.
1. une bille de sa couleur tombe, il continue à jouer
2. une bille adverse tombe, il y a faute (cas 5f) sauf s’il respecte las cas 4i et 4j.
3. la bille noire tombe, il gagne sauf 7a, 7b,7d
-d. La partie est terminée dès que la bille noire numéro 8 est empochée dans l’une des 6 poches et que toutes les autres ainsi que la blanche se sont arrêtées.
-e. Avant un tir lorsque la bille blanche est en contact avec une autre bille :
1er cas : si cette bille est une bille de son groupe, le contact est fait à l’origine et le joueur peut simplement écarter la blanche en la jouant sans que celle-ci aille toucher d’autres billes, il peut également toucher un bille adverse ou la noire (voir 5s).
2ème cas : si ce n’est pas une bille de son groupe le joueur devra jouer la bille blanche et toucher une de ses billes (voir 5s).

Art. 9. PAT
Situation très rare où la ou les billes restant à jouer par l’un des joueurs ne sont plus accessibles en «TIR» direct ou indirect, la bille blanche ne disposant plus d’un passage suffisant pour atteindre la ou les billes concernées . Dans ce cas, la partie sera rejouée sans qu’aucune pénalité ne soit infligée (retrait de billes et tirage à la bande).
De même, après plusieurs tirs ne faisant plus évoluer la partie, l’arbitre devra avertir les joueurs qu’il leur reste 3 coups chacun pour faire évoluer le jeu de manière significative. Si la configuration de la partie n’a toujours pas changée, celle-ci est à rejouer (retrait de billes).
RETRAIT DE BILLES ET TIRAGE A LA BANDE: la bille de la pointe du triangle ainsi que la dernière rangée de billes (soit trois rouges et trois jaunes) sont retirées et la casse est déterminée par le tirage à la bande.

Art. 10 TEMPS DE RÉFLEXION
Règle de la minute : Dès le début de la partie, le temps de réflexion des joueurs entre chaque tir et ce jusqu’à la fin de la partie, ne devra pas excéder 1 minute. En cas de dépassement l’arbitre, après avertissement, devra sanctionner le joueur fautif en annonçant une faute au bénéfice de son adversaire.
RÈGLE DE LA BANDE APRÈS CONTACT
Pour chaque tir, après contact de la bille blanche sur une autre bille, il faut impérativement :
- qu’au moins une bille de couleur soit empochée ou qu’une bille (blanche ou couleur) aille au contact d’une bande (sauf cas de position de snook /voir ci-après).

CAS PARTICULIERS:
BILLE(S) EN CONTACT AVEC UNE BANDE :
- 1er cas : avant un tir, lorsque la bille de couleur à jouer est en contact avec la bande, ce contact est considéré comme « bande après contact » (attendu que la bille de couleur aura quoi qu’il arrive touché la bande après contact).
- 2ème cas : si la blanche est au contact d’une bille de couleur et que la blanche et /ou la bille de couleur est /sont au contact d’une bande, le tir répond aux exigences de l’article 8 - e. Il y a alors deux cas de figures :
- a) la bille de couleur appartient à son groupe : le contact est fait à l’origine et l’on considère que la bande après contact est effectuée.
- b) la bille de couleur n’appartient pas à son groupe : on considère que la bande après contact n’est pas effectuée et le tir doit répondre aux exigences d’un tir valable, c’est-à-dire avec bande après contact.
POSITION DE SNOOKE
Un joueur est dit en position de snook lorsqu’il n’est pas en mesure de toucher sa ou ses bille(s) avec un tir direct (on parle d’un tir direct lorsque la trajectoire de la bille blanche décrit une ligne droite). Une fois que le snook annoncé est admis par l’adversaire, et uniquement dans cette situation, le joueur n’est pas obligé de toucher une bande après contact. Si, après annonce faite, la position de snook est contestée, il sera fait appel à un arbitre chargé d’officialiser ou non l’annonce.

ANNEXE
ÉLÉGANCE DU JEU
a. Perte de la partie, voir Art. 7 -f: ne pas dévisser ou ranger sa queue avant que la noire soit rentrée.
b. Ne pas rentrer la noire adverse à la main quand on estime avoir perdu la partie. En revanche vous pouvez aller directement serrer la main de votre adversaire et le déclarer vainqueur sans qu’il ait besoin de jouer la noire.
c. Ne pas se positionner devant ni derrière l’adversaire qui s’apprête à jouer.
d. Règle de la minute, voir Art. 10: ne pas abuser du temps de réflexion entre chaque coup.
e. Ne pas échanger d’avis ou de conseil avec ses coéquipiers ou le public pendant le match.
f. Accepter les décisions de l’arbitre.
g. Arbitres, soyez attentifs mais discrets.
h. L’arbitre peut revenir, de son plein gré, sur une décision qu’il vient de prendre.
i. Reconnaître une faute non vue par l’arbitre.
j. Ne pas laisser son bleu sur le billard.

formulaire de demande la passion du billard

Notre magasin de billard

Les dimensions de billard, espace nécessaire.